• 40741 visits
  • 31 articles
  • 214 hearts
  • 1329 comments

© Bienvenue sur Rêves Lugubres / Nouvelles, contes et légendes inventées. 20/09/2009





 © Bienvenue sur Rêves Lugubres / Nouvelles, contes et légendes inventées.










© Le Monde des Rêves Lugubres
 
Anne-Cha, j'ai 22 ans, après un Deug de Lettres Modernes je me suis redirigée vers un BTS Assistant Manager, j'ai une imagination et une énergie difficile à contenir, et c'est pour cela qu'écrire me permet de ne pas trop exploser! J'ai un style particulier alors avis aux amateurs de bons yaois et m-preg bien déroulés ou encore aux bonnes petites fictions fantastiques voir merveilleuses comme on les aime. Si t'es trop terre à terre, ce voyage n'est pas fait pour toi mon ami, je t'invite, à cliquer sur la petite croix rouge sur le coté haut et inférieur de ton écran plein de jolies traces de doigts ! Poutou sur ton nez!
 
 

• Ce blog est sous ©Copyright Officiel •

Avertissement : Ce blog regroupe principalement des fictions à thèmes fantastiques/ merveilleux, parfois lugubres avec des ambiances souvent sombres et oppressantes. Je fais appelle a mon imagination, je ne copie personne et toute ressemblance possible avec d'autres écrits, films ou livres ne seraient que hasard ou encore juste une source d'inspiration. J'écris également des contes et des histoires pour les enfants. J'essaie d'être la plus polyvalente possible. Dans mes écrits qui ont fortement évolués depuis le début lorsque j'avais 14 ans, il y a beaucoup de paysages et de créatures parfois connues parfois moins, je vous invite, si cela ne vous intéresse pas ou si cela vous parait trop irréel pour que votre voyage sur mon blog soit plaisant, à le quitter, tout simplement. 
Pour tous les autres, je vous souhaite la bienvenue, et en espérant que mes histoires vous feront voyager. 
Anne-Cha.



.
♦ Pour ceux qui me connaissaient sous le nom de BillyTrumper,je préfère changer car je ne suis plus la même qu'a cette période.
 Autant sur le plan de l'écriture que dans la vie.

Guess est jumelée avec Maddie♥
• Je suis la Nièce de Cassouille
 • Maya [ Mon haricot collaborateur ] est ma s½ur ♥

Autres liens :: 




♣  Noter ce blog ::
♣  S'inscrire à ma newsletter
♣  Facebook 


                                         


Sommaire 18/10/2009



◘ The Forest (Spécial Fréro Delavega) NOUVEAU CHAPITRE 7 EN LIGNE !


L'eau bleue des Caraïbes (Spécial Will Turner et Jack Sparrow) NOUVEAU !
Chapitre 1/ Chapitre 2/ Chapitre 3...


Shoot Me Down (Spécial Kingsman : Eggsy et Harry Hart) NOUVEAU !
Chapitre 1/ Chapitre 2 / Chapitre 3/ Chapitre 4/ Épilogue.




One-Shots
 

After All This Time?  (Spécial Harry Potter : Severus et Lucius) NOUVEAU !
 
 
 
 

• Planning • 19/05/2010

 
• Planning •


Planning des publications



(!) écrit
(?) en cours d'écriture 
(x) pas écrit







Kingsman : The Secret Service ♥ 24/06/2010



Un petit moment de douceur et d'amour,
Kingsman The Secret Service : C'est the best film qu'il faut absolument voir! (Surtout quand on aime les yaoi )

La source d'inspiration. 18/02/2010

Harry Potter/ Drago Malefoy 12/02/2010

Rêves Lugubres, Film officiel by BillyTrumper@ 19/11/2009

Play the video

OS # 8... Creatur 22/03/2010

↑ Photographie de BillyTrumper




Creatur©


CHAPITRE 1

Mai 3010, New York


Alors qu'Arthur pensait tuer le dernier de ces putains de vampires en lui enfonçant une lame aspergée d'eau bénite, de petits cris attirèrent son attention. Des pleurs plus précisément, de petits pleurs. Il saisit son poignard et tendit l'oreille, cherchant la source des pleurs. Au milieu des cadavres des meubles, des briques tombées au combat, de quelques corps et du sang, un drap blanc mais taché d'hémoglobine et dessous, les pleurs.

Arthur se fraya un chemin parmi les décombres, poussant une vielle planche de bois pleine d'échardes. Les pleurs sont de plus en plus proches, de plus en plus net. Il empoigne le drap puis le soulève violemment, effrayant l'être en pleurs. Là, sous ses yeux de chasseur, un bébé vampire ? C'était impossible. Il n'y avait plus aucune naissance depuis des centaines d'années. Dieu seul savait qu'aucun bébé vampire n'était pas né depuis ces 500 dernières années. Il était plutôt grand, des tresses noires sur la tête, habillé avec des vêtements trop grands pour lui, il était tout blanc et semblait être affamé.

« C'est impossible... » Marmonna-t-il en fixant la créature

« Eh bien Arthur »

Arthur se retourna vers son Maître qui s'approcha de son partisan d'une démarche assurée parmi les décombres.

« Qu'as-tu trouvé là Arthur ? »

« Maître Bill, c'est un bébé vampire »
Dit-il en reportant son attention sur le bébé en question.

« Allons Arthur, tu sais très bien qu'il n'y en a plus qui naisse depuis au moins 500 ans ! »

Bill s'approcha encore jusqu'à pouvoir poser ses yeux sur la créature. Il resta sans voix.

« Eh pourtant c'est vrai Maître »

« Oui c'est vrai... »


Bill se baissa accroupi juste devant Tom qui était légèrement surélevé par un couffin noir et rouge. C'était bien un truc de vampire se dit Bill. Il dévisagea cette créature étrange, qui pleurait à chaude larmes, qui avait peur et qui était affamé. Il voulait sa mère, il avait besoin d'elle mais Bill venait juste de la tuée, à l'instant. Une jeune vampire aux cheveux blonds comme les blés, elle était très belle mais elle était épuisée. A présent Bill comprend pourquoi. Elle venait d'accoucher, elle venait tout juste de mettre cette créature au monde. A peine né et déjà orphelin, sans mère il ne survivra jamais, il n'avait aucune chance.

« Que doit-on faire Maître ? Dois-je le tuer comme les autres selon vos ordres ? »

Bill laissa son doigt être attrapé par la main maigre et froide du petit damné. Il venait d'arrêter de pleurer, regardant Bill, une pointe de curiosité dans les yeux.

« Nan...celui là m'appartient, je le garde pour moi »

« Bien Maître »
Dit Arthur en rangeant son couteau dans son étui accroché à sa taille. Il regarda à son tour cette créature qui rigola lorsque son Maître lui chatouilla le cou. Arthur camoufla un sourire.

« Maître ? »

« Oui Arthur »

« Cette créature doit avoir un nom »


Bill réfléchissait deux minutes, des tonnes de prénom lui traversèrent l'esprit. Masculin et féminin.

« Si c'est une fille ce sera April et si c'est un garçon ce sera Tom »

Car oui, de nos jours, l'apparence physique ne garantie plus le sexe. En regardant Bill on ne peut que confirmer ces dires.
Bill souleva la couverture noire des hanches de la créature, relevant son tee-shirt et baissant son pantalon. Il regarda le sexe de la créature. Il releva la tête.

« Eh bien ce sera Tom »


...



De retour au bateau, car oui, les Impurs© vivaient 95% de leur temps sur l'eau. C'était un bateau spécial, qui s'adaptait à toutes les mers. Un grand navire noir et confortable, le Black Bled© Bill était extrêmement bon avec ces hommes, ils les considéraient presque comme ses enfants, ils étaient sa fierté. Il était également très possessif envers ses hommes. Il avait un favori, un petit « chouchou » comme disent les autres, jaloux d'autant d'attention. C'était Georg. Georg était le plus fidèle partisan de Bill.
La nuit tombait doucement mais surement, Bill était à la barre depuis ce matin très tôt. Ces hommes étaient tous actifs à leurs tâches habituelles. Sauf un.

« Gustav »

Aussitôt Gustav rappliqua près du capitaine.

« Où est Georg ? »

Gustav se mordit la lèvre et baissa la tête.

« Gustav »

« Il...est dans sa chambre... »

« Pourquoi il n'est pas ici avec les autres ? Gustav dis moi la vérité »

« Il a perdu les eaux »


Bill faillit s'étouffer avec sa salive.

« Quoi ?! Et tu ne me dis rien ? De qui est le bébé ? »

« De moi »

« En plus, prend la barre »


Bill lâcha la barre laissant Gustav prendre le relai. Il descendit sur le pont puis passa la porte qui menait au couloir des chambres. Il entendait déjà le souffle saccadé de son petit blond. Quand je vous disais qu'il était possessif.

Il se rua sur la porte de la chambre de Georg et l'ouvrit à la volée. Il ne prit même pas la peine de regarder Georg et referma la porte à clé. Il alluma la chandelle accroché au mur et s'assit entre les jambes de Georg recouvert d'un simple drap blanc. Il pleurait, s'empêchant d'hurler devant son capitaine.

« Sa va aller Georg, sa va aller mon bonhomme »

« Je...suis désolé...Maître »

« De quoi ? D'être amoureux ? »


Bill attrapa un autre drap plié et propre dans la commode près du mur d'en face. De nos jours les hommes hermaphrodites sont presque normaux. Il y en a tellement. Bill l'est également. Mais ça c'est un autre problème dans l'immédiat.

« Maître... »

« Je sais Georg, il arrive »


Georg hurla et Bill put voir du sang couler en abondance sur le lit entre ses jambes. Il écarquilla les yeux et se rassit entre les jambes de son châtain, enlevant le bout de drap qui lui obstruait la vue. La tête du bébé sortait.

« Allez Georg »

Georg se tint le ventre un peu plus fort en poussant de plus belle. Bill attrapa la tête entre ses mains déjà pleine de sang.

« Courage, encore, pousse encore »

Georg serra les dents en crispant d'avantage ses mains sur le drap qui le recouvrait. La sueur coulait sur son visage.
Des cris stridents cassèrent le silence de quelques secondes.

« Félicitations Georg, c'est un petit garçon »

Bill coupa le cordon ombilical et enveloppa la petite crevette dans le drap propre et se leva pour la montrer à Georg. Celui-ci sourit en le voyant, il était beau, il criait.

« Je vais l'apporter à Gustav et il viendra te voir »

Georg hocha la tête sans prendre la peine de parler, trop fatigué pour ça.
Le capitaine se leva, callant la petite fille dans ses bras, il déverrouilla la porte puis s'engagea dans le couloir.
Il eut la surprise de voir que tous ces hommes attendaient une réponse. Ils avaient peur pour Georg.

« C'est un garçon »

Les cris de joie fusèrent sur le pont, le premier bébé sur ce bateau. Du moins c'est ce qu'ils croyaient. Sauf Arthur. Arthur savait que depuis hier soir, le capitaine cachait un bébé dans sa chambre. Un bébé vampire de surcroit. Mais il n'en dit rien. Bill le dirait tôt ou tard. Bill monta l'escalier qui menait à la barre, là Gustav pleurait de joie. Bill lui donna la petite crevette.

« Il est tellement joli »

« Va voir Georg et au passage, demande à Oliver de venir t'aider pour Georg. »

« Merci Capitaine »


Bill se contenta de sourire.

« Andréas ? »

« Oui Maître ? »

« Prend la barre s'il te plait »


Bill quitta de nouveau le pont pour descendre vers sa chambre, où, il le savait, bébé dormait. Il ouvrit silencieusement la porte et entra en la refermant automatiquement. Près de on lit, il avait mis la corbeille en bois, il avait disposé plusieurs couverture dans le fond. Il s'approcha et s'assit sur son lit. De là il pouvait se pencher au dessus de la grande corbeille. Il constata que la créature ne dormait plus. Il jouait même avec sa couverture.

« Coucou toi...tu ne dors plus ? »

Il attrapa la couverture pour la retirer des mains de Tom.

« Arrête de jouer avec ça »

On frappa à la porte. Bill ne paniqua pas, il fallait bien que ces hommes le voient.

« Entrez »

Arthur entra.

« Comment va-t-il ? »

« Il a faim, je regrette tant d'avoir tué sa mère »

« Maître vous ne pouviez pas savoir »


Bill attrapa Tom sous les bras et le porta contre lui, il était tout léger, il était affamé et il voulait sa mère. Sa mère qui l'avait nourri pour la première fois.

FLASH BACK

Tom pleurait dans son couffin noir et rouge, il avait à peine 1 jour. Sa mère, Simone, n'en revenait toujours pas. Son bébé était tellement beau.

« Pleure pas mon amour...Tu vas bientôt manger »

Elle s'approcha et le pris contre elle, le disposant sur le flanc, la tête dans ses seins remplis de sang. Car oui, les femmes vampires produisent du sang à la place du lait. Cela marche en accord avec leur nature.
Elle libéra un de ses seins de l'emprise de sa robe, laissant la voie libre à sa progéniture. Il s'accrocha à elle de ses mains blanches et fragiles. Il prit le mamelon de sa mère en bouche et commença à boire l'hémoglobine si chaude de sa mère. Il ferma les yeux alors que dans la demeure de pierre, le père entra, venant aussitôt embrasser sa femme et regarder son fils, né dans la journée.

« Il est magnifique Simone, il est vraiment beau »

C'était la première fois qu'il le voyait et il était fier. Il était si beau. Il lui caressa la joue tendrement puis la lui embrassa pour devoir repartir presque aussitôt. Gordon faisait partit des vampires surveillant la côte. Il savait qu'il ne verrait presque pas son fils grandir mais il ne savait pas que sa femme mourrait ce soir là. Non il n'en savait rien.

FIN FLASH BACK

♫Musique►

Il pleure dans mes bras, il pleure en réclamant sa mère. Il la cherche mais ne la voit nulle part.

« Maman... »

Sonne le clairon...


« Chut Tom...calme toi... »

Je culpabilise comme jamais en cet instant. Je suis sur le pont, entouré de mes hommes qui nous regardent tristement sans dire un mot.

« Ta mère ne reviendra pas ... »

Il pleure encore plus, s'accrochant à moi comme si sa vie en dépendait. Il cri presque, je lui caresse le dos.

« Je suis désolé Tom »

C'est la première fois que moi, le meilleur des chasseurs de vampires, m'excuse d'en avoir tué un. Mais ce pauvre petit bout livré à lui-même, il est le premier depuis 524 ans, il ne méritait pas de perdre sa mère. Elle était la seule qui pouvait s'occuper de lui, la seule qui pouvait le nourrir. Alors ce bébé d'à peine 3 jours est condamné à mourir, à perdre cette vie si précieuse qui lui à été offerte ? Non je ne veux pas.

Il tente de se retenir mais il est prit de spasmes violents. Je passe mon bras sous ses genoux et le porte contre. Il est lover contre moi, les battements de mon c½ur dans son oreille l'apaise. Ils lui rappellent lorsqu'il était dans le ventre de sa mère. Il se vide de toute trace d'eau en lui, il pleure à en mourir...

Laisse-moi mourir...


Mes larmes coulent à présent sur mes joues, je ne supporte plus de le voir ainsi...se laisser mourir ainsi devant moi, à cause de moi.

« Allez Tom...Sois fort... »

Il hurle, il a faim...


Je le dépose sur le sol puis me lève, oui j'ai fais quelque chose d'horrible, oui j'ai tué mes hommes les uns après les autres, inondant le pont de sang, oui je les tués pour nourrir un bébé vampire. Oui aujourd'hui il a 2 ans, oui aujourd'hui nous sommes les deux creatur's ©. Deux êtres sans pitié, avide de meurtre et de sang. Deux êtres de la nuit, deux êtres crée par le mal.


Le temps passa...Laissant pour unique traces, des crimes odieux derrière eux.



Je monte sur ce bateau de la flotte américaine. Tom me suis. Nous sommes tous les deux habillés de longues capes noires de cuir, de grands capuchons recouvrant nos têtes. Des poignards aux mains, nous avançons d'un pas sûr.

« Alerte !! C'est les Creatur's !! »

« Tous à vos postes !! »


Ils courent dans tous les sens, j'en attrape un au vol et fait glisser gracieusement ma lame sur son cou, tranchant la chair, faisant gicler l'hémoglobine que je chéri tant. Le corps tombe inerte sur le sol, non je ne mange pas de simple humains, je les choisis, les achètent soigneusement, les gardes dans de belles cages. Je ne mange pas n'importe quoi. Tom sors ces crocs, ils brillent à l'éclat de la lune. Il attrape le capitaine et mord son cou, tirant pour déchirer sa chair, découvrant son larynx et ses cordes vocales qu'il arrache d'une main experte. Sa bouche est pleine de sang, les hommes sautent à l'eau. Il vient vers moi, m'attire par la hanches et m'embrasse avidement, me barbouillant la bouche de ce sang. Je lui lèche les lèvres, mes yeux virent aux rouges. J'ai tellement envi de lui dans ces moments.

Il faut dire que lorsque nous faisons l'amour, c'est un vrai bain de sang, de cries et d'hurlements à chaque fois. Les sens sont décuplés par 100.

« J'ai faim My Bloody love... » Lui chuchotais-je en lui retirant sa capuche, tirant brutalement sur ses dreads, laissant son cou à ma vue. Je mords dedans, d'un coup de crocs expert. Il gémit, il a envi de moi aussi, je sens son désir brûlant rien qu'en reniflant son odeur.

« T'es en chaleur bébé... »

Le bateau est vide à présent, je le renifle mieux. Une autre odeur vient caresser mes narines. J'avais presque oublié cet embryon dans son ventre. A peine 1 mois qu'il est là, heureusement le ventre de Tom est toujours plat. Nous verrons. Il est fruit d'une passion meurtrière après tout. Notre enfant rien qu'à nous.

...


Il tape des poings contre cette vitre, des hommes ont réussi à nous capturer, ils nous ont mis dans une petite pièce munit d'une vitre épaisse, ont ne les voient pas mais on sait qu'ils nous observent. On était dans notre forêt et on ne s'y attendait vraiment pas.

FLASH BACK

Il se colle à moi, remettant sa capuche. Il a sentit quelque chose. Je regarde la végétation autour de nous.

« Tom ? »

Il frémit.

« Tom, qu'est-ce qu'il y a ? »

« Attraper les ! »


Aussitôt dit, un filet en fer très lourd nous tomba dessus. Des hommes arrivent autour de nous avec des fusils à endormissement. Tom rugit tel un chat, ses crocs sont sortit et ses yeux sont noirs. Nous sommes pris au piège, nous ne pouvons plus bouger. Et maintenant qu'est-ce qu'il va nous arriver ?

FIN FLASH BACK

Je dois dire que ça faisait longtemps que j'avais eu peur. La grande porte métallique s'ouvre, avec Tom, on recule dans le coin opposé. Deux hommes entrent munit des mêmes fusils.

« Bonjour mes beautés... »

Je montre les crocs, tout comme Tom. Pour qui il se prend ? Nous sommes des Creatur's, on ne peut appartenir à personne ! Nous sommes des êtres libres.

« Vous êtes enfin à moi...J'ai passé la moitié de ma vie à vous traquer, vous chercher dans le monde entier et enfin vous voilà...Je dois dire que je ne suis pas déçu...Vous êtes magnifiques... »

Ils sortent après un dernier coup d'½il et nous enferment à nouveau.
C'est le monde qui s'effondre peu à peu. Les Creatur's ne peuvent pas rester enfermés, sous peine de mort dans les heures qui suivent. De plus nous sommes affamés...Tom tourne comme un lion en cage, il a deux fois plus faim que moi avec cet embryon en lui.

Les heures passent et se ressembles toutes. Je suis allongé sur le sol, agonisant, assoiffé... Tom pleure contre mon ventre, il n'en peut plus du tout. Je caresse ses nattes tendrement, ne pensant à rien, surtout pas à ce qui va nous arriver...

« Bill... »

Sa respiration s'accélère.
Les larmes me montent aux yeux.

« Sa va aller bébé...Sa va aller... »

Un bruit violent et sourd nous fait sursauter, on se relève mutuellement.
Un autre coup et nous nous collons à la paroi en face de la vitre.
Elle explose dans un bruit fracassant, on se blottit l'un contre l'autre pour se protéger des bouts de verres.
Je me sens porté par deux bras chaud de vie. Un humain ?

Sans trop réfléchir, je me blottis dans ce cocon chaud, tellement faible, plus la force de me battre. Je m'endors dans ces bras, ne sachant plus que faire.

...


J'ouvre les yeux, la première chose que je sens c'est la faim qui me tiraille encore. Je me lève pour regarder autour de moi, nous sommes dans une espèce de grande serre, avec des arbres, des plantes mais dans une très grande pièce.
Un petit ronronnement me sort de ma contemplation, mon amour est là, il va bien. Je lui souris et le serre dans mes bras, je suis tellement heureux qu'ils soient avec moi, vivant et qu'il aille bien. Il passa sa main sur son ventre, inquiet pour cet être qui se développe. Il y sentit un battement de c½ur fragile et rapide. Il souria en regardant à nouveau Tom dans les yeux.

« Je t'aime...Je vous aime »

La grande porte qui menait à cette pièce s'ouvrit. Un grand homme noir entra. Il était bien habillé de vêtements de marque. Il semblait ne pas vouloir de mal aux deux Creatur's qui le regardèrent, méfiants.

« N'ayez pas peur... Je ne vous veux aucun mal... »

...


« Vous êtes libres ! Partez vite ! »

Bill sortit de l'arrière du van en premier. Regardant l'homme de son regard noir. Tom suivit de très près, se mettant directement derrière Bill.
L'homme s'avance brusquement et donne une claque sur les fesses de l'androgyne qui part à toute allure avec Tom. Regardant droit devant, l'immensité de leur forêt.

« Aller filez ! Rentrez chez vous... »

Cet homme n'est autre qu'Arthur, simplement déguisé. Il l'avait autrefois, il avait promis à son Maître...Qu'il serait toujours son plus humble serviteur...Promesse Tenu.






Fils de l'Océan → Partie 1 06/04/2010




Fils de l'Océan


PARTIE 1

31 Mai 1989, au Parc aquatiques des Requins Blancs.

« Bon sang mais comment c'est possible ?! Qui a fait ça ?! Elle n'a pas pu faire cela seule ! C'est un requin et elle n'apprécie pas plus que ça la compagnie des Hommes alors pourquoi en porte-elle un ?! »

Georg était hors de lui. On lui avait livré une femelle requin blanc il y a 4 mois et déjà elle faisait parler d'elle. Elle avait grossi de manière accélérée en seulement quelques semaines. Le vétérinaire est formelle, l'échographie ne ment pas, elle porte un être humain en elle.
Gustav, le vétérinaire spécialisé dans les mammifères marins, posa une main sur l'épaule de son ami Georg, directeur du parc.

« Je ne sais quoi penser Georg, cache-la de la presse, ferme le parc en attendant la naissance... »

« Mais tu te rends de l'effectif que je vais perdre en faisant ça ?! »

« Georg, c'est le mieux pour tout le monde, cet être humain n'a absolument rien demandé tu sais...On ne peut pas se permettre de le laisser naître aux yeux ouverts des journalistes, ce n'est pas un cobaye scientifique...C'est...Un bébé »

« T'as vu ça taille à l'échographie ou quoi ? »

« Oui certes, un grand bébé mais un bébé quand même »

« Il faut que je réfléchisse Gustav... »


Georg se leva de derrière son bureau, sortant en soupirant. Lui qui avait la vie difficile en ce moment. Là c'était le pompon. Il marcha vers la vitre de l'aquarium. L'eau était d'un bleu magnifique, le silence y était reposant.
A l'intérieur, Kelly, cette belle femelle requin. Elle était magnifique pensa Georg en la regardant nager devant lui. Son abdomen était gonflé, dedans un être humain y était gardé bien au chaud. Bien au chaud dans le ventre de sa mère.
Une curiosité scientifique pas comme les autres.

...


1 Septembre 1989, Dans le bassin d'accouchement du Parc des Requins.

« Gustav explique moi ! »

« Je ne sais pas Georg, elle est trop faible, depuis hier que le travaille a commencé il ne se passe toujours rien, elle s'épuise... »


Kelly était dans ce bassin minuscule, avec à peine 30 cm d'eau. L'eau transparente était rouge sang à présent. Gustav lui tenait la queue, ses mains recouvertes de longs gants en latex. Georg ainsi que Bushido et David étaient là, ils attendaient. C'étaient les seuls à être au courant de cette drôle et inimaginable grossesse. Georg caressa doucement le dos de l'animal.

« Georg il faut que tu fasses un choix... »

« Quoi ? »


Gustav en était sûr, il sortit une paire de ciseaux chirurgicaux.

« Tu sauves le bébé ou personne »

« Gustav mais...non...tu... »

« Je ne peux plus rien pour elle...Dépêche-toi, le bébé est en train d'étouffer ! »


Georg regarda Kelly, le regard triste. Il se pencha légèrement vers elle.

« J'te promet de le garder et d'en prendre soin »

Il releva la tête vers Gustav.

« Vas-y sauve le petit »

Gustav passa directement ses mains dans l'eau, commençant à inciser le ventre de la femelle exténuée. Le sang jaillit, les minutes semblaient défiler à toutes allures sans que rien ne se passe. Georg sentit le souffle de la femelle ralentir, Gustav fronça les sourcils en tirant sur ces bras.

Georg continua ses caresses tendres pour les dernières minutes de Kelly. Cette femelle qu'il adorait. Elle avait toujours été douce avec lui, une très gentille femelle, agréable et respectueuse. Elle donnait sa vie pour cette curiosité scientifique, ce Fils de l'Océan.

Le souffle de Kelly s'arrêta, la seconde d'après, on vit Gustav brandir cet être de l'eau. Des pleurs et des petits cris noyés par l'eau restée dans la gorge de l'être se firent entendre. Il était grand certes mais mince, de belles dreadlocks ornaient sa tête et encadrait son visage fin.

« C'est un garçon... »

Bushido s'approcha avec la couverture. Gustav sortit de l'eau, laissant Bushido l'enrouler dans la couverture. Il pleurait, il était normal, mis à part son comportement de nouveau né. Georg se leva à son tour, venant voir de plus près cet être fragile, pleurant et gigotant dans les bras de Bushido.

« Bonjour toi »

« Comment on va l'appeler ? »


Gustav regarda Georg en souriant.

« C'est ton fils maintenant, c'est à toi de choisir Georg, félicitations mon gars »

Bushido posa délicatement le jeune dreadé dans les bras de son papa. Il semblait si fragile, si vulnérable.

« Salut...Tom »

...


17 ans plus tard

« Tom non, tu vas en cours, tu ne vas quand même passer ta vie dans l'eau à nager ?! Si ? »

Tom bouda une fois de plus, il détestait le lycée et tous ces élèves. Il n'avait que quelques amis mais il les voyait que très rarement. Il préférait rester dans la petite piscine gonflable dans le jardin, dans l'eau. Il avait toujours préféré l'eau, jusqu'à parfois dormir dans 2 cm d'eau dans la baignoire lorsqu'il faisait des cauchemars. Son père le laissait faire, bizarrement il était le seul à le comprendre avec Gustav, son parrain. Georg ne voulait pas faire de mal à son fils, il l'aimait trop. Depuis 17 ans qu'il est là, sa vie à radicalement changée. Il a vendu le parc des requins après sa naissance. Quand Tom lui demandait qui était sa mère, Georg lui disait qu'elle était décédée à sa naissance, il lui avait simplement dit qu'elle s'appelait Kelly et qu'elle était courageuse. Tom ne voulut pas en savoir plus, n'ayant besoin que de son papa.

« Pa' ...s'il-te plait c'est bientôt les vacances, laisse moi rester... »

Encore une fois il lui faisait son regard de cocker battu. Encore une fois Georg craque.

« Okay Tom, je vais rester avec toi pendant qu'on y est »

Tom sourit et pars directement dans sa chambre, enfiler un short de bain. Un blanc à fleures rouges. Il se dépêche d'enlever tous ses vêtements inutiles.

Il redescend les escaliers et ouvre la porte-fenêtre qui donne sur le jardin. Il est 10h30, le soleil brille, nous sommes le 25 juin. Il court presque vers la piscine gonflable, où son eau adorée l'attend. Il passe directement ses jambes dans l'eau et s'y plonge sans problèmes, il soupire de bien-être.

« Papa ?! »

« Oui mon c½ur ? »

« Tu peux m'amener du saumon dans le frigo s'il te plait ? »

« Tom tu peux y aller ? J'appelle mon travaille là »

« Mais je suis dans l'eau ! »


Il vit son père sortir de la maison et le regarder tendrement en voyant sa bouille dans cette petite piscine.

« J'arrive et je t'amène ça »

Tom se met complètement sous l'eau et ressort presque aussitôt. Tom a une capacité d'apnée de 20 minutes. Mais Georg refuse qu'il essaye de pratiquer trop l'apnée, pour son bien.

Georg s'approche, une assiette de saumon à la main. Tom lui sourit et se lèche les babines. Georg s'assoit sur une chaise juste à côté de la piscine. Il pose le plat sur ses genoux, c'est le jeu favori de Tom. Il prend un bout et le secoue légèrement en regardant Tom qui frétille. Georg lance le bout de poisson, Tom saute et l'attrape directement dans sa bouche, le mastiquant sans scrupule mais avec appétit. Georg sourit, malgré il est fier de son fils, il l'aime tellement.

« Tom...Demain j'aurais une surprise pour toi... »

« Ah oui ?! C'est quoi ? »

« Tu sais que Gustav est le directeur d'un parc aquatique ? »

« Oui et ? »

« Je t'y emmène demain, il a accueilli Bill Fallen ce matin tôt et... »

« BILL FALLEN?! LE BILL? L'Orque le plus puissant et le plus intelligent du monde ?! »

« Oui le Bill »

« Papa mais c'est trop génial ! Depuis le temps que je rêve de le voir en vrai ! »

« Depuis le temps que tu m'en parles oui j'ai cru comprendre »

« Et Gustav veut bien que je vienne le voir ? »

« Et plus encore...Tu verras »




BillyTrumper ®



Suite → 30 Commentaires